Au cours de mes nombreux tests pour améliorer la vitesse d’affichage de mes sites, j’ai testé toutes sortes de plugins de cache. Ceux qui m’ont donnés les meilleurs résultats sont le duo Cache Enabler/Autoptimize, deux plugins gratuits. Voici comment les configurer.

Premièrement, loggez-vous à votre panneau d’administration WordPress et désactivez votre plugin de cache si vous en aviez un.

Installez Cache Enabler

Deuxièmement, recherchez le plugin Cache Enabler en cliquant sur « extensions/ajouter » dans la colonne de gauche puis « rechercher des extensions » Trouvez Cache Enabler, installez-le et activez-le.

Cliquez ensuite sur « extensions installées », puis sur les « réglages » du plugin Cache Enabler. Conservez les réglages de base, mais vérifiez que le dernier point, « cache minification » est bien réglé sur « disabled ».

C’est important car elle pourrait rentrer en conflit avec la minification d’Autoptimize si vous l’activez. Terminez en cliquant sur « enregistrer les modifications ».

Installez Autoptimize

Troisièmement, toujours dans « extensions/ajouter », cherchez le plugin Autoptimize, téléchargez-le et activez-le.

Comme précédemment, rendez-vous ensuite dans « extensions installées », puis dans les réglages d’Autoptimize. Cliquez sur le bouton « show advanced settings » en haut à droite.

Ensuite, cochez les cases suivantes :

1 – Optimize HTML code
2 – Keep HTML comments

Autoptimize réglages HTML

1 – Optimize javascript code
2 – Aggregate JS-files

Autoptimize réglages javascript

1 – Optimize CSS code
2 – Aggregate CSS-files
3 – Also aggregate inline CSS

Autoptimize réglages CSS

Laissez les autres options comme elles étaient, décochées ou précochées. Cliquez ensuite sur « save changes and empty cache ».

Le coup de pouce de Shortpixel

Enfin, remontez et cliquez sur l’onglet « extra ». Là, vous pouvez cocher l’option « optimize images on the fly and serve them from a CDN ».

Pour ce faire, il vous faut le plugin shortpixel (plugin de compression d’images) mais cette option est vraiment intéressante car elle permet à shortpixel de stocker vos images dans ses serveurs. Vos images s’affichent donc beaucoup plus vite.

Juste en dessous, dans « image optimization quality », je vous conseille soit « glossy » (compression moyenne, sans perte de qualité), soit « lossy » (compression maximum avec une très légère perte de qualité).

Cliquez ensuite sur « save changes ».

Voilà, votre site devrait être beaucoup plus rapide, mais aussi plus optimisé pour les standards de Google.

Testez ensuite la vitesse de votre site

Pour découvrir son nouveau temps de chargement, rendez-vous sur Pingdom Test.

Rentrez votre URL, sélectionnez le serveur le plus proche de chez vous géographiquement et cliquez sur « start test ».

Vous pouvez aussi tester votre site avec l’outil Google Page Speed insight.

Si cette formule a bien fonctionné pour vous, vous devriez vous retrouver avec un temps chargement très bas. Voilà ce que j’obtiens pour cassonnade.com sur Pingdom Test :

Cassonnade - Pingdom test

N’hésitez pas à laisser vos commentaires si cette méthode a fonctionné aussi pour vous.

Ne ratez plus rien

Souscrivez à notre newsletter pour recevoir les derniers articles

Merci, vérifiez votre email pour confirmer

Oops

Publié par Nathanael

Nathanael est le webmaster de cassonnade.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *